Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 10:24

Selon un sondage Odoxa paru samedi pour Le Parisien/Aujourd'hui et i>Télé, les Français interrogés pouvaient choisir parmi plusieurs personnalités politiques, celles avec qui ils aimeraient passer le réveillon. Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 19 %. L'ex-président devance la Marine Le Pen et Rama Yade (17 % toutes les deux). Viennent ensuite Alain Juppé (14 %), Manuel Valls et Emmanuel Macron (12 %), Ségolène Royal et Jean-Luc Mélenchon (11 %), François Bayrou et Bruno Le Maire (10 %).

La stupidité d’un sondage de ce type est assez désarmante. Les médias qui depuis plusieurs années trouvent profit à exploiter la peopolisation de la vie politique sont condamnables, tout comme les responsables politiques eux-mêmes qui se prêtent à ce jeu. Pourquoi ne pas demander aux Français avec qui ils aimeraient faire un tour d’auto-tamponneuses (je vois plutôt Mélenronchon en tête) ou passer une nuit ? (je ne fais là pas de pronostic). Il en faut quand même une bonne couche pour poser ce type de question et une de plus pour accepter d’y répondre ! Je subodore que les génies qui ont imaginé ce sondage vont un jour nous interroger avec la question suivante :

« sSi l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, voteriez-vous pour :

1) votre belle-mère ?

2) le fils au charcutier ?

3) votre patron ? »

Franchement, ce ne serait pas plus incongru que de demander à une poignée d’individus s’ils seraient disposés à renoncer à un diner entre amis ou en famille pour se farcir Sarkozy ou Le Pen pendant toute une soirée !... sauf à penser que tout simplement, ceux qui ont répondu sont des SDF ayant trouvé là l’occasion de diner gratuitement. Dans ce cas, on les excuse d’autant plus que ventre affamé n’ayant pas d’oreilles, ils n’entendraient pas leurs hôtes d’un soir…

On peut regretter que ces têtes de çondeurs ne soient pas allé jusqu’à imaginer aussi le menu de ce réveillon. J’aurais bien vu les convives de Sarkozy lui demander de passer sous la table (oui, c’est facile !) pour tirer la galette de l’élection du roi des connards. J’imagine que Marraine Lapine aurait amené son père et sa nièce, poupée Barbie. Au menu, pas de l’oie, interdiction du canard (enchainé), têtes de nègres à volonté pour le père. Poupée Barbie alias Marion Maréchal (nous y revoilà) se contenterait d’effleurer une religieuse préparée par Christine Boutin, le tout dans une ambiance sonore 1939-1945, grâce à la discothèque privée de Le Pen père…

Ah, j’oubliais ! D’après cette enquête, il n’y avait que 2% des personnes interrogées qui auraient aimé réveillonner avec Nadine Morano... De là à penser qu’elle les gave !

Enfin, moi, c’est plutôt ce type de çondage qui me gave !

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune
commenter cet article

commentaires

Flury 31/12/2014 14:21

Le jour où les journalistes, enfin certains, feront leur autocritique en se posant la question de ce qu'est le journalisme, alors on aura fait un grand pas! C'est pas demain la veille!

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord