Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 11:41

Selon les médias, en prônant la doctrine ponce-pilatienne d’un « ni-ni bis » pour le 2ème tour de l’élection législative partielle du Doubs, Nicolas Sarkozy aurait essuyé un véritable camouflet de la part de son bureau politique… Est-ce si sûr ? Le mouflet de l’UMP n’est pas un enfant de chœur et il a souvent montré qu’il savait tirer parti de bien des types de mésaventures, qu’elles soient politiques, médiatiques ou judiciaires.

Toujours est-il que le département du Doubs a rarement été autant à l’honneur que cette semaine. Les électeurs ont eu droit à une visite ministérielle (Cazeneuve), à celle du numéro 2 du FN (Philippot) et même à celle du Président de l’UMP… sauf qu’apparemment, ce dernier s’était trompé d’itinéraire et avait atterri à Abu Dhabi le lundi 3 février, en profitant pour y donner une conférence grassement rémunérée et dont le sujet aurait certainement passionné l’électeur moyen d’Etupes ou d’Audincourt…

Une chose est sûre, c’est que notre mouflet ne fait pas grand cas de ces électeurs. Ce qui l’intéressait sans doute, c’était que la 4ème circonscription du Doubs pouvait préfigurer le cas de figure éventuel du 2ème tour de l’élection présidentielle de 2017, à savoir, élimination de la gauche au 1er tour et duel FN-UMP au second. Pas de chance, l’abstention, (n’en déplaise d’ailleurs au PS) a été le parti vainqueur et a éliminé l’UMP. Quelques grandes voix de l’UMP ont alors clairement annoncé leurs positionnements personnels, ce qui a obligé Sarkozy, grand spécialiste du marquage de ses concurrents à la culotte, à présenter un « ni-ni » amendé légèrement anti FN, afin de ne pas trop s’éloigner de Juppé et des centristes. La cacophonie qui s’en est suivie sera assez vite oubliée par les médias après le second tour et la stratégie de Sarkozy demeurera la même à savoir, tenir un discours très droitier sur le fond et anti FN sur la forme, afin de faire le plein des électeurs réactionnaires de l’UMP qui sont majoritaires, obtenir ainsi l’investiture du parti et se retrouver seul face à Marraine Lapine au second tour en 2017… sans oublier de diaboliser cette dernière le moment venu afin d’encaisser les dividendes.

C’est grossier, mais ça peut fonctionner. Et à ce moment-là, il sera bien loin des mémoires médiatiques, le camouflet.

Tous ces ronds de jambes du mouflet pour séduire les clients de la droite extrême, ces discours à géométrie variable, ces clins d’œil appuyés, ces allées et venues sur le trottoir électoral, pour tenter de s’attirer les faveurs de quelques électeurs du FN… Tout cela me fait penser, en plein procès du Carlton, que le débauchage a la même racine que la débauche et que Madame Marine n’aura sans doute aucune envie de fricoter avec un quelconque Nico la saumure…

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord