Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 09:31

La machine à laver le linge sale tourne à plein régime dans la famille Le Pen ! L’incontinence verbale du grand père n’a pas été appréciée par la fille qui va le faire comparaitre devant la commission de discipline du FN. Mais comme ce dernier a renoncé à la tête de liste pour les élections régionales en PACA, le vaudeville familial va se terminer dans quelques jours par une embrassade générale sous les applaudissements benêts des électeurs du parti d’extrême-droite.

Ne cherchons pas la moindre trace de sincérité dans ce déplorable spectacle, même s’il est encore difficile de voir très clair dans l’intention réelle des acteurs. Contentons-nous de regarder à qui profite le crime. En réalité, le grand père, la fille et la petite fille tirent un profit maximum de l’opération : Le grand père ne sera pas mis à la porte de la maison qu’il a bâtie, on se contentera de lui adresser un blâme public en rappelant qu’il n’est pas qualifié pour prendre position pour le compte du parti moyennant quoi il pourra continuer à soliloquer chez Rivarol en attendant l’hospice ; la fille peut à bon compte proclamer à tout va que le FN est un parti comme un autre puisqu’il ne s’associe pas aux déclarations intempestives de l’aïeul ; la petite fille, poupée Barbie (Klaus) récolte la tête de liste en PACA. Le Grand père a tout lieu d’être satisfait puisqu’il donne à sa petite protégée son bâton de Maréchal Marion, qui soit-dit en passant et pour parler vulgairement, n’est quand même qu’un bâton merdeux. En effet, les propos indécents du grand père ne datent pas d’aujourd’hui et depuis 15 ou 20 ans que ce dernier les distille, ni sa fille, ni les cadres et militants du FN ne s’étaient alors véritablement insurgés.

Comment est-il possible de voter pour un parti au sein duquel le pouvoir se transmet de père en fille puis en petite fille ? Comment croire un seul instant dans la sincérité républicaine d’une formation qui applique à ce point des règles de centralisme anti-démocratique ?

Le linge sale de la famille Le Pen ne comporte pas que les couches du grand père ou la petite culotte douteuse de la petite fille qui fleure bon Civitas et l’homophobie de la manif pour tous. Les dessous de Marine Le Pen sont aussi examinés par la Justice qui estime que sa campagne électorale de 2012 serait légèrement entachée de fraude et qu’il convient d’examiner ou plutôt, de mettre en examen certains blanchisseurs de fonds…

Et à propos de tricheurs, j’en connais un qui ne doit pas trop se réjouir de la grosse farce que lui joue le FN ! Sarkozy qui pense toujours qu’il va remporter la primaire à l’UMP (bientôt ex UMP) et pouvoir pomper sereinement les voix du FN doit voir d’un mauvais œil la marginalisation du grand père qui rend de plus en plus aisé le siphonage des voix UMP… par le FN ! Un siphon, phon, phon les deux marionnettes des deux partis qui se disputent le marché de l’électorat de droite à coups de déclarations malodorantes et xénophobes.

Je me demande finalement si les Le Pen et Sarkozy n’utilisent pas la même machine à laver avec le même souci de se blanchir en échappant à la Justice. Ils oublient seulement que le blanchiment de l’argent sale ou des idées nauséabondes, ça ne rend pas vraiment propre !

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord