Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 13:02

Il n’est pas dans les habitudes de « la hune » de lancer des appels, de soutenir des pétitions et encore moins de faire la promotion de tel cercle de penseurs tournant plus ou moins en rond… S’il nous arrive de temps à autre de conseiller la lecture d’un article ou d’un ouvrage qui nous paraissent particulièrement pertinents, nos actions promotionnelles ne vont pas plus loin.

Mais aujourd’hui, on va faire une exception !

Un certain nombre des lecteurs de « la hune » connaissent « Témoignage Chrétien », un hebdomadaire fondé durant la seconde guerre mondiale et qui s’est illustré par des prises de position particulièrement courageuses à des époques cruciales vécues par notre pays, que ce soit durant la Résistance ou au cours de la guerre d’Algérie.

Nous avons ici, à « la hune », de multiples raisons de souhaiter que cet hebdomadaire poursuive son existence, indispensable souffle dans notre société trop souvent tentée par le repli sur elle-même, l’égoïsme, la désignation de boucs émissaires se terminant hélas par la bêtise et le rejet de l’autre. Pour continuer à vivre et à nous faire respirer, TC a besoin d’augmenter le nombre de ses lecteurs.

Nous avons aussi une raison très particulière de soutenir TC : L’hebdomadaire a traversé des moments difficiles mais repart de plus belle avec « l’entrée au sein du Conseil  d’Administration d’acteurs majeurs de la presse,  qui par leur engagement,  témoignent  ainsi de l’idée que TC  doit plus que jamais être présent dans le paysage médiatique pour contribuer, à sa manière, ouverte, engagée et sans sectarisme, à la construction d’une démocratie de fraternité dont notre société a tant besoin », selon les dires de son nouveau Président. Il s’avère aussi que ce nouveau Président, Guy Flury, est un fidèle lecteur de « la hune » depuis son origine.

Et que les lecteurs de « la hune » dont les poils se hérissent quand ils lisent le mot « chrétien » se rassurent. L’hebdomadaire a toujours prôné des valeurs humanistes et laïques. Il reste plus que jamais un îlot de tolérance dans un contexte de renforcement et de durcissement des identités religieuses qui vont à l’encontre du cheminement de TC.

N’hésitez pas à vous abonner pour 3, 6 ou 12 mois,  et surtout,  parlez-en sans modération autour de vous, avec vos proches et relations. TC publie tous les ans, 48 lettres hebdomadaires et 11 suppléments mensuels. En cliquant sur  http://temoignagechretien.fr/, vous trouverez le supplément mensuel sur l'argent et deux numéros de la lettre hebdomadaire…

L’habit ne faisant pas le moine, on peut donc s’abonner sans changer ni sa garde-robe, ni ses convictions.

Amen.

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord