Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 11:29

En ce samedi 29 aout 2015, poupée Barbie (Klaus pour son grand père) était invitée à participer à une table ronde organisée par l’évêque de Toulon. Quand le dit grand père invitait jadis en Algérie ses prisonniers à se mettre à table, c’était pour leur faire cracher le morceau, avec des méthodes particulières dont il lui arrive encore de se vanter, et dont on doute qu’elles soient en parfaite harmonie avec le message évangélique ! Mais passons, ce n’est pas ici le propos.

Poupée Barbie se dit croyante, c’est son droit. Poupée Barbie est député du FN, ce qui est le droit de ses électeurs. L’évêque de Toulon-Fréjus voulait organiser une table ronde avec des élus politiques de tous bords habitués à fréquenter la Sainte-Table, pourquoi pas ?

Ici, à « la hune », on ne va pas s’offusquer de cette invitation, ce qui semble le cas de chrétiens de gauche qui acceptent difficilement que des prélats montrent une certaine complaisance à l’égard de la Marion. Après tout, cette complaisance est-elle plus affirmée que celle de Sarkozy et certains répus à l’égard des idées du FN ? Cela resterait à démontrer.

Les propos de la blonde invitée de l’évêque de Toulon ont tourné autour de l’immigration (dont on doit une fois de plus comprendre qu’elle ne rentre pas dans le champ de la charité chrétienne) et de l’opposition du FN à l’avortement comme à toute recherche sur l’embryon.  Rien de bien nouveau sous le soleil du Var. Marion Maréchal-nous-voilà est une habituée des pèlerinages anti-mariage pour tous et des manifs de la Pentecôte à Chartres (non, ce n’est pas une inversion de termes). Ces manifs de Chartres sont chaque année encadrées par de prêtres en soutane et par d’éminents membres du bloc identitaire, dont l’amour du prochain, si ce dernier a le malheur d’être étranger,  s’exprime avec des rangers de façon assez curieusement évangélique !

Une fois de plus, ce qui est insupportable dans le cadre d’une société laïque, c’est de constater que les religions comme le catholicisme ou l’Islam n’ont de cesse de vouloir interférer dans l’ordre moral, à coup d’interdits. Et ce qui est choquant, c’est l’attitude de certains politiques qui utilisent leur appartenance à une religion pour espérer en retirer quelques voix supplémentaires. Comme quoi, si Paris valait bien une messe pour Henri IV, la table ronde de Fréjus vaudra bien quelques bulletins de vote pour la dévote de PACA ! Merci, Monseigneur !

Henri IV souhaitait à ses sujets de pouvoir mettre la poule au pot chaque dimanche. Le FN pastiche le vieil Henri en exhibant chaque dimanche urbi et orbi, la foi de Poupée Barbie qui voudrait bien nous faire croire qu’elle est une oie blanche dans la basse-cour politique. Personnellement, ce que j’apprécie dans l’oie (blanche ou pas), ce n’est pas la foi mais le foie, et encore, bien gras de préférence !

Allez, à table !

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Flury 31/08/2015 17:52

Pour autant, rien de plus légitime que des chrétiens peut-être dits de gauche, expriment leur désaccord avec les collabos qui instrumentalisent la religion et refusent que ces catholiques collabos préemptent la parole. Il fallait le dire et l'écrire. C'est fait et bien fait.

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord