Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 17:27

Le cirque Médrano qui fut l’un des plus grands cirques français présentera plusieurs représentations le 11 octobre prochain à Toulon et nul doute que ses clowns feront encore tordre de rire quelques bambins de la cité. Nadine Médrano pourrait sans doute être l’un de ces saltimbanques mais non, Nadine Médrano n’existe pas, pas en tout cas à notre connaissance. Reste que bon an mal an, le cirque Médrano attire encore plus d’un million de spectateurs, ce qui est beaucoup plus que le nombre d’adhérents du parti Répu….

Dario Moréno fut dans les années 1950/1960 un chanteur extrêmement populaire en France. Qui ne se souvient pas de ses fulgurances poétiques telles « si tu vas à Rio, n’oublies pas de monter là-haut… » ou bien de ses textes engagés comme « coucouroucoucou… », un message qui en dit bien plus long que ceux de sa descendante Nadine Moréno… Mais non, Nadine Moréno n’existe pas, pas en tout cas non plus, à notre connaissance. Reste que ce chanteur adulé par de nombreux Français était un immigré Turc qui se plaisait à puiser dans le répertoire latino-américain, drainant des foules de spectateurs bien plus nombreux que les admirateurs ( ?) du président du parti Répu…

Nadine Morano existe, elle, et se montre en spectacle depuis plusieurs semaines dans un numéro qui ne fait pas rire grand monde et à propos duquel, beaucoup de commentateurs se sont brillamment exprimés. Nous n’en rajouterons donc pas. On remarquera seulement qu’elle pensait réaliser son numéro en toute sécurité, oubliant que les amis de Nicolas Sarkozy travaillent en réalité toujours sans filet, n’est-ce pas, Claude Guéant…

Non, on ne va pas ici tirer sur l’ambulance. Nadine Morano est probablement déjà à l’intérieur, entre la vie et la mort politique. Guy Bedos l’avait en son temps qualifiée de malade, avec ses mots à lui auxquels les juges n’ont rien trouver à redire. Ce n’est pas ici qu’on va achever la malade. On ferait mieux de s’intéresser au chauffeur de l’ambulance, Nicolas Sarkozy, qui a force de faire ingurgiter à Nadine un sirop de discours de droite-extrême, a généré chez cette dernière des comportements qui friseraient même le désordre mental pour certains responsables du parti Répu.

Le discours de Moréno suscite pourtant l’intérêt et la sympathie d’un nombre non négligeable d’adhérents de ce parti. Comment pourrait-il en être autrement, après les tentatives de récupération honteuses de l’électorat FN auxquelles s’emploie depuis de nombreux mois, le président des Répus ?

Mais bien entendu, comme d’habitude, ce dernier lâche ses ex-amis en plein vol. Il les envoie faire leur cirque sur le trapèze, recueille pour lui les bravos éventuels et impute les sifflets à ses collaborateurs s’il y en a. Et si par malheur, le trapéziste s’écrase, il reste lui tranquillement sur sa balançoire (on a le trapèze qu’on peut !), à balancer, balancer, balancer de droite à extrême, de droite à extrême, de droite à extrême…

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune
commenter cet article

commentaires

Michel L. 08/10/2015 19:28

Il faut croire que ses écarts de langage - on ne peut pas parler "de pensée" s'agissant de la reine des dance floors des Répus - n'ont pas été bien saisis par tout le monde, puisque virée de la tête de liste de Lorraine, la reine des quiches a droit à un rattrapage ce soir au JT de TF1. Ou bien les téléspectateurs de Mr Bouygues ont les portugaises ensablées (que nos amis lusitaniens n'y voient qu'un hommage à Albert Simonin), ou bien Mr Bouygues a très envie de faire savoir à son ami le président des Répus qu'il a été un peu trop sévère avec la blonde des platines. En tous cas, il lui offre encore un micro...cerveau ?

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord