Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 11:06

Bon, ça, c’est fait ! Aucune région n’aura à subir une présidence du FN, le pire a été évité dimanche dernier. En revanche, il n’y a pas matière à réjouissances pour l’ensemble des républicains qui voient avec inquiétude monter la marée brune. Les deux blondes sont tombées à l’eau mais elles vont surnager, hélas, car ça fait bien longtemps qu’elles ont appris à évoluer en eau trouble avec les leçons de natation dispensées par Le Pen-père… Plouf ! Peut-être, mais près de 7 millions d’électeurs qui sont disposés eux aussi à passer leur brevet de natation en eau saumâtre. Parmi eux, de sombres fantômes qui ont du mal à cacher leur passé néo-nazi, des forcenés opposés au mariage pour tous, de jeunes traditionalistes catholiques à fort potentiel gammé, et surtout, beaucoup de laissés pour compte de notre société, proie idéale pour l’extrême-droite, et dont la désespérance les conduit à croire à n’importe quelle fable leur promettant un avenir plus radieux,  plutôt qu’aux leçons de l’Histoire. Notre avenir s’est à nouveau dimanche, paré de bien sombres teintes…

Pas assez à gauche, la politique du gouvernement ? A la lecture des résultats obtenus par les listes d’extrême-gauche ou écologistes au premier tour, on peut douter que beaucoup d’électeurs soient profondément séduits par les postures d’un Mélenronchon qui vient de se prendre 3 claques retentissantes en 8 jours : la première, au premier tour des régionales avec un résultat calamiteux pour ses listes ; la seconde au Venezuela puisque les héritiers de Chavez, ce dictateur adulé par Mélenronchon, ont subi eux aussi une déroute cinglante aux élections ; le dernier soufflet étant administré par les électeurs de gauche du Nord et de PACA qui, contrairement à lui, ont fait nettement la différence entre des candidats de droite républicains et des aventuriers extrémistes dont l’incompétence notoire aurait été dramatique pour ces régions si ils en avaient pris le contrôle.

Le PS a subi une défaite et même si elle est moins cuisante que prévue, elle marque la terrible perte de confiance de l’électorat de gauche dans ses gouvernants et ses parlementaires. Pourrait-il en être autrement avec les résultats obtenus depuis 3 ans en termes d’emploi ou de logement ? Pourrait-il en être autrement lorsqu’au sein du parti qui a la responsabilité de gouverner, on continue à fronder, à débattre au lieu de travailler réellement, à entretenir le culte du dogme plutôt que de se salir les mains dans la recherche de compromis constructifs ? Il serait largement temps, pour ne pas dire extrêmement urgent que les socialistes travaillent et gouvernent ensemble, qu’ils adoptent une grille de lecture adaptée aux changements du monde au lieu de visions manichéennes droite-gauche qui débouchent surtout sur un renforcement de l’extrême-droite. A titre d’exemple, certaines « sorties » de Gérard Filoche incitent à penser que l’imagier du Père Castor paraitrait moins décalé que sa propre grille de lecture du monde du travail…

 On ne va pas terminer cette chronique sans un mot sur l’inénarrable Sarkozy… Les Répus n’ont pas spécialement brillé aux élections régionales ; Sarkozy qui promettait d’être le seul barrage efficace contre la montée de l’extrême-droite a totalement échoué, ce qui était hautement prévisible : ce n’est évidemment pas en ouvrant largement les portes des écluses idéologiques qu’on réussit à maîtriser le cours d’un fleuve aussi violent que le FN. Qui plus est, la stratégie du ni-ni n’a pas produit l’effet escompté qui était de priver les socialistes de toutes les régions ; l’absence de programme politique sérieux des Répus se ressent de plus en plus cruellement au sein de l’électorat ; quant à la ligne qu’on pourrait qualifier de « tout pour ma pomme », elle est de moins en moins partagée par les cadres du parti…

Face à ces défis majeurs, le président des répus est allé voir un match de foot dimanche soir et dès lundi, il s’est remis au travail… d’épuration des contestataires ! Tout pour ma pomme, on vous dit !

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Michel Lachartre 15/12/2015 11:44

Le "personnel" politique doit rapidement changer de comportement. Les postures, les attitudes et les rodomontades destinées uniquement à donner du relief à des personnalités qui en sont dépourvues, sont devenues insupportables à quiconque, citoyen engagé ou spectateur passif de la vie publique, assiste le mercredi aux questions au Gouvernement sur France 3. Le sectarisme, la courte vue, l'ironie, le dénigrement systématique, sont des artifices de chansonniers qui ne font qu'alimenter un Front national dont l’absence de programme se cache sous ces oripeaux de foire. Reste que les jeunes, NOS jeunes, qui, a priori, ne sont pas dotés d'une densité cérébrale supérieure à celle de leurs ainés, sont restés à 70% (entre 18 et 24 ans) le cul calé dans le sofa du salon, les pouces collés sur le smartphone ou la tablette. Et ceux qui se sont levés, ont mis, pour un tiers d'entre eux, un bulletin FN dans l'urne. Faute à qui ? Au "personnel" politique uniquement ? ou au "climat" de bienveillante indolence dans lequel NOS familles les entretiennent ? Sortons le balai, les amis, il semble que nos paillassons aient besoin d'un petit entretien. Le Père Noël nous en sera lui aussi reconnaissant.

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord