Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 12:44

Il n’y a pas qu’au PSG où l’on peut rencontrer des fouteurs de m… sur les réseaux sociaux ou ailleurs. Il existe d’autres équipes dans lesquelles l’ambiance peut s’avérer électrique, si l’on en juge par les propos que nous rapportons fidèlement ci-dessous…

Mon équipe, « tous des cons », mon ancien équipier*, « un looser »… « Il paraît qu'il a beaucoup souffert pendant cinq ans. Peut-être aurais-je dû abréger ses souffrances »[i]

Parlant d’autres équipiers, notre footeux de m… poursuit : «il me fallait « réduire le pouvoir de nuisance des derniers carrés de mauvaises têtes, comme R**… » (un ancien avant-centre de l’équipe), ajoutant : « Il faut se méfier de cet homme. C'est une hyène... »…[ii]

 J.F.C…. « cette petite frappe »(il ne s’agit pas vraiment ici de qualifier la frappe de balle du précédent capitaine de l’équipe !)

Le vétéran de l’équipe n’est pas non plus épargné par notre footeux : «Alain, je l'aime bien. Il a dix ans de plus que moi. Puis-je rêver d'un meilleur rival ? Il me fait passer pour jeune»…. Ce type a une arrogance, une morgue, une gueule, vous auriez vu ça»…

Et oui, on l’aura compris, le capitaine de l’équipe des répus n’est pas tendre avec ses copains de vestiaire mais à la différence de l’inénarrable Serge Aurier, le défenseur du PSG, le petit Nicolas footeux de m… n’a pas encore été mis sur la touche par ses pairs.

L’arbitre vient à nouveau de lui coller un carton jaune avec une mise en examen pour dépassement de frais de campagne en 2012 ! Bien entendu son club de supporters crie au complot des juges contre lui, sa porte-parole n’hésite pas à qualifier cette mise en examen comme une « bonne nouvelle » (sic)… sous-entendu, ç’aurait pu être pire s’il avait été mis en examen pour malversation ! Toujours est-il que cette mise en examen démontre que le candidat Sarkozy a délibérément fermé les yeux sur ses frais de campagne,  que cela s’appelle une tricherie et qu’en sa qualité de candidat, il doit en assumer les conséquences au lieu de chercher comme d’habitude à se défausser de sa responsabilité.

Au lieu de cela, notre footeux de m…, spécialiste des coups pas très francs, se roule par terre en prétendant que ce sont ses rivaux qui l’agressent, exactement comme ces footeux qui font du cinéma en se tordant de douleur mais qui courent comme des lapins dans les minutes qui suivent.

Finalement, sa chance de gagner le match de la primaire serait que ce match se déroule à huis clos, sans spectateurs, uniquement avec sa poignée de supporters… et encore, ce ne serait pas gagné !

dr

 
 

il s'agit de F. Fillon

** J-P. Raffarin


[i]Extrait de «Ça reste entre nous, hein?», des journalistes Nathalie Schuck et Frédéric Gershel.

 

[ii] Georges-Marc Benamou, la «Comédie française»,  ancien conseiller de N.S.  à l’Elysée

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord