Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 10:41

Sale temps pour la planète, sale temps pour les démocraties, sale temps pour le climat, sale temps pour les Latinos, sale temps pour les Afro-Américains qui auront plus de difficultés à éviter les balles de la police, sale temps pour les musulmans…Le Donald que tous, nous pensions incapable de gagner la course à la Présidence des Etats Unis, a réussi à endormir les consciences, à flatter les plus bas instincts de l’électorat populaire, à vendre des fausses promesses qui, dans peu de temps, auront le goût amer des vraies désillusions.

Mais beau temps pour les climato-sceptiques, les adeptes du Ku-Klux-Klan, les Poutine, les Bachar, beau temps pour le FN, beau temps aussi pour Daech. Parce que ne nous y trompons pas, faute de réussir à créer un véritable Etat islamique pérenne, Daech ne peut que se réjouir des victoires comme celle du Donald qui va un peu plus fustiger l’ensemble des musulmans, les stigmatiser, les rejeter, jusqu’à en emmener certains à franchir le pas de l’irréparable à force d’être humiliés. Au-delà de son horreur, l’attentat de Nice nous a montré à quel point il pouvait susciter des comportements racistes. La finalité des actions de Daech n’est pas seulement l’horreur mais surtout les conséquences, le bénéfice à tirer de l’horreur.

Schtroumph a tenu un discours nationaliste, protectionniste voire, isolationniste. Une vraie soupe populiste mitonnée dans un océan de vulgarité et de sexisme. Mais ça a marché. Triste constat pour nous mais ce n’est pas fini hélas, puisqu’en France, les émules du Schtroumph se sentent tout ragaillardis. Le FN était depuis longtemps sur les rails, Sarkozy fait tout pour monter dans le train !

Parce que, question populisme et vulgarité, Sarkozy est déjà dans la locomotive. Populiste quand il fustige les soi-disant bobos qu’il oppose à une soi-disant France profonde, lui, l’homme du Fouquet’s, l’exhibitionniste de la Rollex, l’empereur du cynisme décomplexé. Vulgaire et insultant quand, en veine d’effets faciles, il tente de faire rire un parterre  de supporters beaubeaufs en comparant l’immigration des réfugiés à une fuite d’eau, en ironisant sur le réchauffement climatique qui aurait favorisé l’émergence de la jungle de Calais, en prétendant interdire les menus de substitution dans les cantines scolaires, en proposant double ration de frites à la place du jambon aux petits élèves de confession musulmane ! (petite parenthèse : est-il certain que les chères petites têtes blondes de Neuilly amatrices de frites, ne vont pas se déclarer musulmanes pour la circonstance ?)

Tout cela est attristant, consternant, révoltant. Tous ceux qui pensent que l’élection d’un ou d’une Présidente populiste en France est impossible se trompent lourdement. Pour ma part, ma religion est faite au moins sur ce point ; je ferai tout ce qui est en mon pouvoir de citoyen pour ne pas avoir à choisir en 2017 entre deux candidats populistes, entre deux candidats vulgaires. Dès novembre, j’irai mettre les mains dans le cambouis, ça s’en va au lavage, ce qui n’est pas le cas du nationalisme, de l’anti européanisme,  du repli sur soi et du racisme décomplexé.

Donald, le gros schtroumph bleu à la Maison Blanche, bien des Américains doivent en rougir de honte…

dr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel Lachartre 12/11/2016 00:02

Les Etats-Unis sont cette curieuse démocratie qui permet qu'un candidat soit élu bien qu'ayant obtenu moins de suffrages que son adversaire. C'était déjà le cas en 2000 quand Al Gore avait devancé George W. Bush de 500 000 voix au niveau national. C'est encore le cas ce 9 novembre puisque Hillary Clinton aurait obtenu environ 400 000 votes de plus que Trump. Mais le système fédéral qui accorde un nombre de grands électeurs différents selon les états fausse le jeu. Alors, démocratie, vraiment ?

Michel Lachartre 09/11/2016 18:16

1940 l'Allemagne a don dictateur et Charlot le singe dans un film resté célèbre et tristement visionnaire. 2016 la Russie et la Turquie (entre autres) ont leur dictateur, et Trump veut rejoindre le boys band de ces Marx Brothers de pacotille à la sauce démago. Kim Jong Un est pété de rire. Nous, beaucoup moins...le cours de Kleenex va monter en bourse.

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord