Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 23:31

Nicolas Sarkozy reconnait sa déroute électorale. Dans une intervention d’une sobriété qu’on ne lui connaissait pas, il semble dire au revoir à la vie politique. C’est la première bonne nouvelle de la soirée. Il aura ainsi tout son temps pour répondre sereinement aux interrogations de la Justice le moment venu. Personne ne s’en plaindra, ni les juges, ni ses avocats, ni la morale. Que la vérité se fasse enfin jour sur un certain nombre d’affaires et tout le monde y gagnera.

La deuxième bonne nouvelle, c’est que dans sa majorité, la droite française n’a pas versé dans le populisme vers lequel certains voulaient l’orienter. Le spectre d’un Trump à la française semble s’éloigner et personne ne peut s’en plaindre.

La troisième bonne nouvelle c’est que le FN ne se réjouit pas de l’élimination de Sarkozy. Les électeurs qui se sont déplacés (et qui ne représentent pas évidemment la totalité du corps électoral) semblent manifester majoritairement un rejet de l’extrémisme. Le flirt de Sarkozy avec certaines thématiques du FN s’achève par un joli « râteau » et le Poisson et sa manif pour tous a bu une sacrée tasse. On ne pourrait que se réjouir que cela préfigure la décrue des thèses nationalistes et xénophobes, un assèchement de la mer brune qui pollue depuis trop longtemps l’univers politique et s’étend jusque dans nos maisons. Mais ne rêvons pas, c’est encore loin d’être gagné.

La quatrième bonne nouvelle est très relative… Même si l’issue de la primaire de la droite et du centre n’est pas acquise, contrairement aux apparences, le programme de Fillon qui se voudrait quasi Thatchérien, va faire prendre conscience à la gauche qu’il y a urgence à dialoguer et à se réunir pour empêcher une régression sociale sans précédent. Il serait temps que certains frondeurs ouvrent les yeux et cessent de considérer que les réformes sociales du quinquennat Hollande sont toutes à jeter. Il y a fort à parier que François Hollande sera d’autant plus enclin à se représenter qu’il trouvera dans le programme d’un Fillon, matière à se repositionner… à gauche. C’est sans doute une bonne nouvelle pour lui… et c’est bien pour ça qu’elle est relative !

Enfin, nous sommes le 21 novembre 2016 à 23heures 32 et on ne va pas trop bouder notre plaisir !

A la vôtre !

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

martine MICHAT 21/11/2016 12:24

Beau billet du rédacteur,
Je suis de droite, certes, mais je partage son avis sur Sarkozy.
Et sur les enseignements que pourraient tirer la gauche de ce premier tour d'élection à droite
Mais c'est à la gauche de décider.
Pour ma part, je n'irai évidemment pas voter à la primaire de gauche.
J'ai toujours honorer ma signature.
C'est une affaire de droiture.
Oui, je sais que dans "droiture", il y a droite.
Mais la droiture n'est, heureusement,, pas réservé à la droite.
Du moins, j'espère.

Michel Lachartre 21/11/2016 00:34

On pardonnera à notre rédac chef d'avoir trituré les aiguilles de l'horloge : à 23h32, on était encore le 20/11. LOL
Plus sérieusement, il ne faudra pas se prendre les pieds dans le tapis calendaire dimanche prochain, 27 novembre. De 8h à 19h quiconque est attaché aux libertés sociétales et à la qualité résiduelle de notre service public, Education et Santé, notamment, devra veiller par son vote, et quelles que soient par ailleurs ses convictions politiques, à éviter la mise en pièce de ces institutions qui seraient les premières à souffrir du programme de François Fillon. 500 000 postes de fonctionnaires supprimés, ça vous dit quelque chose ? Alors que la Commission européenne prône une relance de l'économie par un assouplissement des critères de Maastricht, alors que le FMI revient depuis une bonne année sur le bien-fondé des politiques austéritaires qu'il a imposées en Grèce, en Espagne et au Portugal, Mr Fillon nous propose de rajouter des trous à la ceinture sociale qu'il envisage de resserrer de plusieurs crans.
Je rêve que les 500 000 fonctionnaires concernés par le carnage se lèvent en masse pour aller voter dimanche prochain. On sera le 27 novembre. Aux urnes, Citoyens !

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord