Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 13:22

A peu près au moment où Miss Guyane venait se faire sacrer Miss France en métropole, Miss Rance (alias Marine Le Pen) effectuait une tournée en Guyane, avec un accueil un peu mouvementé à l’aéroport. Le programme de ce voyage est resté confidentiel selon Europe 1, par peur que les « amis d’extrême-gauche de Madame Taubira » ne perturbent une marche qui aurait bien voulu se faire triomphale. Peu de journalistes pouvaient suivre ce voyage par crainte qu’ils ne se fassent l’écho du peu de cas que font les Guyanais des petits pas de Miss Rance en terre inconnue. On peut comprendre cet excès de précaution, surtout après la « sortie » d’un extrême ami de Miss Rance, un certain Henri de Lesquens, déclarant après l’élection de la nouvelle Miss France que « la Guyane n’est pas la France et que la demoiselle qui représente notre pays doit être de race caucasoïde » ! Ce Lesquens qui est par ailleurs le dirigeant de Radio Courtoisie, fut longtemps un allié indéfectible du père Le Pen. Poupée Barbie (Klaus) alias Marion Maréchal Le Pen ne doit pas être trop gênée par ce qui se dit sur les ondes de cette radio brune puis qu’elle n’avait pas hésité à s’y faire longuement interviewé en octobre 2015, en y tenant des propos sur l’immigration qui allaient évidemment dans le sens du poil de la nuque rasée de Lesquens…

Apparemment, il y aurait quand même un peu d’eau dans le gaz mal odorant du FN… La guerre semble assez engagée entre les tenants de la ligne dure (Poupée Barbie et les satellites ultra de la manif pour tous) et les partisans de la stratégie molle susceptible de conduire Miss Rance aux portes du pouvoir. Ce n’est finalement pas très étonnant : dans un parti où la cooptation tient lieu d’élection, le débat qui n’a pas de place institutionnelle réelle est remplacé inéluctablement par la guerre.

Les débats, on va en avoir avec la primaire de gauche. Pas sûr que cela fasse vraiment recette en cette période de fêtes mais on verra bien. Ce qui apparait déjà au travers les déclarations de quelques-uns de nos 7 prétendants, c’est que la démagogie ne sera pas le parent pauvre… Benoit Hamon qui n’est pourtant pas le plus mauvais des candidats, promet d’abroger la loi travail… une promesse qui ne peut que ravir les syndicats les plus rétrogrades qui se contentent de crier et battre le pavé plutôt que de travailler, négocier, chercher le compromis qui seul, peut aller dans le sens de l’intérêt général. Manuel Valls veut supprimer le 49/3 … On souhaite bien du plaisir à son futur Premier Ministre en cas d’avis de coup de vent de fronde au sein de sa majorité. Arnaud Montebourg utilise l’outil idéal pour ratisser large en se prétendant quasiment l’héritier de Chevènement et de DSK, c’est-à-dire pour continuer notre rubrique outillage, qu’il se situerait volontiers entre le fossile et le marteau ! En continuant ainsi, il pourrait bien se le prendre, le râteau…

Difficile pour l’heure de se faire une opinion au vu des prestations de nos camarades ; c’est la raison pour laquelle il me semble que la priorité des priorités, ce sera de choisir le candidat qui sera le plus efficace pour contribuer à la construction européenne, seule voie possible pour échapper au repli identitaire, à l’isolement puis à la faillite économique et sociale, sans parler des menaces accrues sur le plan international que représentent l’impérialisme de Poutine et la folie de Trump. L’Europe est trop souvent le bouc émissaire de politiciens irresponsables. Ceux-là n’auront pas ma voix, qu’ils soient étiquetés à l’extrême-droite ou gauche. Notre présent, notre sécurité, l’avenir de nos enfants, c’est tout cela qui est conditionné par l’avenir de la construction européenne. Le reste, n’en déplaise à Miss Rance…

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord