Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 13:00

En parlant de Schengen lors de son meeting de Villepinte dimanche dernier, le candidat de l’UMP à la présidence de la République vient de s’empêtrer dans une confusion de genres probablement due à  l’intérêt trop récent qu’il porte aux choses de la Culture.

L’espace de Schengen serait trop perméable. Schengen dites-vous ? Ces open spaces qu’on a ouverts en Alabama et en Arizona pour aider des délinquants à se réinsérer par le travail ? C’est donc ça ?

Mais non, Nicolas, ça c’est Chain Gang, ça se prononce presque pareil, mais Schengen n’a rien à voir avec le vieux succès de Sam Cooke que Carlitta vous a fait découvrir sur la chaîne B&O que lui a offert Mick Jagger en d’autres temps.

Sam Cooke, oui… Mais non Nicolas, ce n’est pas un cuisinier noir, c’est un chanteur ! Ecoutez…

http://www.youtube.com/watch?v=RmZdvVnMXCc

Et d’ailleurs, la perméabilité toute relative de l’espace Schengen est déjà à l’examen par les ministres de l’Intérieur des pays qui y ont adhéré. Comment ? Claude Guéant ne vous en même pas parlé ?

Ca, ce n’est pas bien ! D’accord, il a séché la réunion de ses camarades le 8 mars dernier, mais il aurait pu au moins passer un coup de fil, s'excuser, s'informer...

Je crois que vous ne pouvez compter que sur vous décidément. Il est vrai que ça ne fait pas beaucoup de monde et que ça vous prendra plus de temps pour préparer votre programme. Mais peut-être y gagnerez-vous en confort. Moins de bêtises proférées, moins de risques de se tromper, moins de promesses inconsidérées… Ca vaut le coup d’y réfléchir. Et puis, en partant, vous aurez l’âme plus légère. Vous n’aurez qu’à claquer la porte et laisser les clés sous le paillasson. Ou plutôt dans la boîte aux lettres, parce que,  sous le paillasson, peut-être vaudra-t-il mieux ne pas y regarder de trop près.

 

ML

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans élections 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord