Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 19:56

 

Le mercredi 12 novembre, le robot Philae, largué par la sonde Rosetta, s’est posé sur la comète Tchouri à plus de 500 millions de kilomètres de Colombey les deux églises. Pour le moment, le petit robot n’a pas réussi à enfoncer ses crochets dans le sol, ce qui pourrait lui poser des problèmes de stabilité. Reste que l’exploit technique mérite d’être chaleureusement applaudi, d’autant plus qu’il est le résultat de la coopération européenne, n’en déplaise une fois de plus aux eurosceptiques de tous poils. Philae a pris soin de se poser sur le noyau de la comète et il pourra ainsi contempler à loisir sa jolie chevelure flottant dans l’espace interstellaire.

Sarkozy persiste à faire l’école buissonnière. En d’autres termes, il continue à surfer sur les thèmes d’extrême droite chers à son ancien conseiller, Patrick Buisson. Le petit robot français essaie depuis des mois de se poser sur la chevelure blondasse de Marraine Lapine qu’il prend pour une comète, dans la mesure où cette dernière plane à des hauteurs astronomiques dans les sondages. Tout en s’essayant à câliner les électeurs de sa « tchourie », il tente d’y planter ses petits ergots de coq, espérant tirer profit d’une radicalisation de l’UMP. Ce sera peine perdue probablement et sa pseudo comète le chassera comme un vulgaire pou sans avoir besoin d’administrer de Marie Rosetta…

Tchouri et Rosetta vont poursuivre très haut, très loin, leur voyage vers les astres, tandis que beaucoup plus près, beaucoup plus bas, englués dans une fange nauséabonde,le petit robot et sa pseudo comète continueront leur itinéraire sur les chemins du  désastre moral.

 

dr

Partager cet article

Repost 0
Published by lahune - dans élections 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord