Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  

Joseph Wilson était chargé d’affaires à l’ambassade américaine de Bagdad lors de l’invasion du Koweit par l’Irak en 1990. Il le connaît le pays de Saddam !

En 2002, Valerie Plame Wilson, sa femme, est agent secret à la CIA et appartient au service de surveillance de la non-prolifération des armes nucléaires.

L’année précédente, le 11 septembre, deux avions de ligne détournés par des terroristes d’Al Qaïda se sont encastrés dans les deux tours jumelles du World Trade Center à New York, faisant plus de 3 000 morts et abattant sur les Etats-Unis un effroi qui gagne tout le monde occidental. Et qui s’étend au-delà.

Janvier 2002, dans son discours sur l’état de la Nation, George Bush-fils-de-son père stigmatise l’axe du mal constitué par l’Iran , la Corée du Nord et l’Irak.

Ce dernier pays sera dès lors diabolisé sans répit, comme si un dictateur criminel à sa tête n’était pas une plaie suffisante pour les souffrances d’un peuple appauvri, amoindri, et en mauvaise santé en raison de l’embargo dont il est frappé.

L’Irak dispose d’armes de destruction massive (ADM) ! C’est George Bush qui l’affirme, et avec lui toute son administration. En tête de gondole le vice-président Dick Cheney, le Secrétaire à la défense Donald Rumsfeld, le chef d’état-major des Armées Colin Powel qui prétend publiquement avoir des preuves, et la conseillère à la Sécurité Nationale Condoleezza Rice.

L’Irak se serait procuré de l’uranium au Niger et l’aurait enrichi pour accomplir de sombres desseins dont tout le monde occidental et les Etats-Unis seraient les victimes privilégiées. L’Irak arme et soutient Al Qaïda !

CQFD ! L’invasion de l’Afghanistan en 2001 n’ayant pas permis de coincer dans sa fuite le diabolique Ben Laden chevauchant, paraît-il, une mobylette… , George W. Bush lancera donc ses troupes sur l’Irak en 2003. Tout le monde connaît la suite.

Seulement voilà : mandaté par la CIA pour enquêter sur la réalité du danger des ADM, Joseph Wilson a conclu que le Niger, dont l’administration prétend qu’il serait le seul pourvoyeur, n’a pas fourni d’uranium à l’Irak. Et il veut le faire savoir. Et il parle haut et  fort Joseph Wilson.

Erreur ! Quand on est l’époux d’un agent secret de la CIA en mission sur l’Irak, il faut être fou pour se lancer dans un tel combat. C’est le travail de Valerie, sa sécurité, son honneur, et accessoirement leur couple qui sont en jeu.

Il faut être fou, ou courageux ?

« La démocratie ça se mérite » déclare Joseph Wilson devant un auditoire d’étudiants.

L’histoire est vraie, elle est connue, publique, et les « méchants » ont été condamnés. Oh, pas trop quand même …

Le récit de cette affaire d'état est passionnant et mené bon rythme. Sean Penn et Naomi Wats, qu’on voit beaucoup ces derniers temps (Wall Street récemment , et Mother and Child prochainement),  sont parfaits. On a même le plaisir de retrouver Sam Shephard dans un rôle bref mais important.

Doug Liman (Mr and Mrs Smith avec Brad Pitt et Angelina Jolie) est un réalisateur efficace.

Et, plus fort que tout, et quoi qu’on puisse penser des Etats-Unis et de leurs outrances, il faut leur reconnaître cette capacité à se pencher sans indulgence sur leur histoire, même si elle est très récente.

Bientôt un film sur l’affaire Bettencourt en France ? Non ?

Sur l’affaire Boulin, alors ?

 

ML

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord