Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

Oui, oui, vous avez bien lu «  a star is born » !  Et si nous empruntons la formule à ce cinéma américain qui  annonçait la création du mythe Judy Garland, ce n’est pas sans raison. En effet,  Shirley Souagnon danse, chante, mime, raconte, se raconte … et nous fait rire pendant une heure et demie.

 

1,60 m (TTC) de talent, d’énergie, de dinguerie (c’est dans sa tête !) mis au service d’un regard vif et incisif sur notre société. Oh, sans prétention, juste avec les mots et les images qu’il faut. Et c’est loin d’être ennuyeux ou pontifiant !

 

Ne vous étonnez pas si,  brutalement, vous avez la sensation que votre voisin(e) de fauteuil a disparu, et regardez plutôt sous le siège, où vous avez les plus grandes chances de le (la) trouver plié(e) de rire. Profitez-en pour sortir votre mouchoir, car vous en aurez besoin pour essuyer vos larmes.

Rire aux larmes, c’est bien à ça que  Shirley nous invite sur un rythme (James Brown is still alive) endiablé.

Et - c’est devenu rare - on comprend tout ce que l’artiste dit, parce qu’elle ar-ti-cu-le   bien la  Shirley !  Pour le reste , la vie, la rue,  elle les désarticule, comme vos mandibules.

Tout y passe : le discount, les perruques, les américains (elle les a fréquenté un an durant), les djeun’s et les  vieux, les pauvres et les riches, les DRH, le dictionnaire,…

 

Pour décoiffer, ça décoiffe ! ... à commencer par elle … mais ça, il faut aller la voir pour comprendre.

 

C’est au  Théâtre de Dix Heures, 38 Bd de Clichy – Métro Pigalle, mais attention … c’est à 19 heures du mercredi au samedi, et  jusqu’au 1er janvier 2011, mais n’attendez pas !

 

Un conseil : entraînez vos zygomatiques avant de franchir le seuil du théâtre, quelques étirements de votre périphérie buccale seront de mise si vous voulez éviter le claquage, et pour ceux qui ont les côtes fragiles , pensez à emporter les anti-inflammatoires.

 

PS :

Pssst ! On peut amener les enfants…. sauf s’ils sont punis !

  

ML

 

*****

 

Shirley Souagnon  , membre du Jamel Comedy Club, gagnante de la Route du Rire 2009, Prix Jeune Talents 2010 et, elle le dit elle-même, Première de sa classe en CM2 (mais juste le premier trimestre)

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : LA HUNE
  • LA HUNE
  • : humeurs, bonnes ou mauvaises, mais à consommer sans modération!
  • Contact

Profil

  • lahune

Abonnement

Abonnez vous en cliquant sur l'espace "Abonnement" situé en bas à droite

Faites connaître à voscontacts et invitez les à nous rejoindre

Recherche

La Hune, pourquoi ?

La hune, sur les anciens navires, c’était la petite plate-forme située en haut du mât sur laquelle on envoyait un matelot pour surveiller la mer, les autres bateaux, voir s’il y avait des récifs… aujourd’hui, alors que les nuages de la crise économique ne cessent d’inquiéter, alors que celui qui a été élu capitaine du vaisseau « France » et ses courtisans semblent plus doués pour faire du vent plutôt que de s’occuper à rendre un peu moins pénibles les conditions dans lesquelles rame un équipage qui pourtant, avait souhaité atteindre de nouveaux horizons… disposer d’une modeste hune supplémentaire ne saurait faire de mal ; c’est la petite finalité d’un ènième blog comme celui-ci.

 

La hune, c’est aussi la « une » des journaux écrits, radios et télévisions, avec un « h » en plus… un h, parfois peut être aussi une hache, non pour pourfendre les journalistes qui dans leur ensemble font leur travail avec beaucoup de conscience, mais de temps en temps, pour rappeler que la médiatisation outrancière de l’information, sa mise en scène à grands coups de paillettes au mépris de règles élémentaires de ce qui doit être prioritaire, doivent être dénoncées comme la vigie le faisait du haut de la hune pour indiquer un danger.

 

Enfin, dans la pénombre dans laquelle nous tentons de nous diriger, on peut caresser le rêve que grâce à tous ceux qui apporteront leur contribution, la hune sera là de temps en temps pour donner un peu plus de clarté « hunaire » au milieu de la nuit dans laquelle voudraient nous laisser dormir des femmes et des hommes politiques de tous bords…

 

A vos plumes, mille sabords !

Bonnes Feuilles ...

Catégories

Les Copains D'abord